Header:

Médecine esthétique des rides la toxine botulique ou Botox®

Introduction: 
Présente en France depuis 2003 la toxine botulique est commercialisée sous le nom de Vistabel® ou de Botox®. Cette toxine agit sur les rides et leurs préventions, mais aussi sur la transpiration excessive des aisselles.

Le Botox et le traitement des rides

La toxine botulique est un principe actif qui bloque l’action du neuromédiateur responsable de la contraction du muscle. C’est cette contraction même qui provoque nos rides du visage.

Son utilisation permet d’atténuer aussi bien les rides horizontales que verticales situées au niveau du front et des sourcils.
Elle permet également de lisser les reliefs cutanés obtenant ainsi un effet de rajeunissement du visage.

Le Botox est particulièrement efficace sur les rides du front (1), sur les rides dites "du lion" entre les deux sourcils (2), ainsi que sur celles de "la patte d’oie", au coin des yeux et sur les cernes (3).

Elle est indiquée aussi bien pour les femmes que pour les hommes.

Quelles sont les motivations d’une injection de Botox ?

Les rides sont naturelles mais marquent le temps qui passe et une peau qui vieillit.

Aujourd’hui, celles ou ceux qui s’inquiètent de leurs premières rides ont la possibilité de les voir disparaître de manière efficace.

Le Botox peut être utilisé en traitement curatif sur une peau déjà ridée mais également en traitement préventif sur une peau jeune et souple.

Comment se déroule le traitement ?

Votre chirugien vous injecte 5 à 7 points de toxine botulique sur la région à traiter à l’aide d’une aiguille fine. Cette injection est quasiment indolore.

Ensuite un pack froid vous est appliqué sur le visage et vous effectuez quelques exercices de contraction pour «fixer» le produit.

La reprise d’une activité normale est possible le jour même.

+ Quel est le type d’anesthésie ?

Aucune anesthésie n’est utile.

+ Quelle est la durée du traitement ?

Elle est de l’ordre de quelques minutes.

Quel est le résultat attendu ? Est-il immédiat ? définitif ?

Le résultat consiste en une efficace atténuation des rides.

Il commence à apparaître vers le troisième jour mais se stabilise dans les 15 jours.

Ce résultat n’est pas définitif. On recommande de revenir environ tous les six mois, en fonction de la réapparition de la ride. Au-delà de trois ans, le délai entre deux injections peut passer de six à douze mois.

Quelles sont les contre-indications du traitement ?

  • La toxine botulique est contre-indiquée dans les cas :
  • de certaines maladies neuro-musculaires comme la myasthénie,
  • de grossesse et d’allaitement,
  • La prise de certains médicaments (antibiotiques, anticoagulants...)

Quelles sont les complications envisageables ?

Elles sont très rares et toujours réversibles, c’est-à-dire qu’il n’y a aucune séquelle possible avec la toxine botulique.

Durant vos consultations avec votre chirurgien vous seront détaillées toutes les complications envisageables.

  • Pour vous informer en préalable, voici les risques possibles :
  • Nausées, vertiges.
  • Réaction allergique : éruption cutanée, urticaire, réaction allergique générale.
  • Fatigue, fièvre, syndrome grippal
  • Sécheresse cutanée ou buccale.

Il s’agit d’une alternative très intéressante, qui peut être associée sans danger avec un geste complémentaire type injections d’acide hyaluronique, lumière pulsée ou peeling.

Le Botox et la transpiration excessive

La toxine botulique est également extrèmement efficace contre la sudation ou transpiration excessive au niveau des aisselles, pouvant être responsable d’une gène importante.

Elle est indiquée aussi bien pour les femmes que pour les hommes.

Le Botox agit en bloquant localement le système nerveux sympathique qui stimule la secrétion de la sueur.

Il s’agit d’une révolution dans les traitements de l’hypersudation des aisselles.

Comment se déroule le traitement ?

Avant les injections, votre chirurgien vous applique une substance iodée puis de l’amidon, ce qui colorera en bleu les zones transpirant le plus.

Il réalise en général 10 injections par aisselles.

La reprise d’une activité normale est possible le jour même.

+ Quel est le type d’anesthésie ?

Une creme anesthesiante peut vous être proposée si vous êtes sensibles.

+ Quelle est la durée du traitement ?

Elle est de l’ordre de quelques minutes.

Quel est le résultat attendu ? Est-il immédiat ? définitif ?

Le résultat consiste en importante diminution de la sudation au niveau des aisselles.

Il commence à apparaître vers le troisième jour mais se stabilise dans les 15 jours.

Ce résultat n’est pas définitif. Il varie entre 6 mois et 1 an, mais la ré-injection est possible après effet du Botox.

Quelles sont les contre-indications du traitement ?

  • La toxine botulique est contre-indiquée dans les cas :
  • de certaines maladies neuro-musculaires comme la myasthénie,
  • de grossesse et d’allaitement,
  • La prise de certains médicaments (antibiotiques, anticoagulants...)

Quelles sont les complications envisageables ?

Elles sont très rares et toujours réversibles, c’est-à-dire qu’il n’y a aucune séquelle possible avec la toxine botulique.

Durant vos consultations avec votre chirurgien vous seront détaillées toutes les complications envisageables.

  • Pour vous informer en préalable, voici les risques possibles :
  • Nausées, vertiges.
  • Réaction allergique : éruption cutanée, urticaire, réaction allergique générale.
  • Fatigue, fièvre, syndrome grippal
  • Sécheresse cutanée

Consultez ce site plus explicatif sur le botox.

Ces informations données par le Dr. Philippe Letertre ne doivent être qu’une aide
ou un complément aux consultations avec votre chirurgien.
Notre espace "Questions / Réponses" reste également à votre disposition.

N’hésitez pas à prendre contact avec le Docteur Letertre
afin que son équipe et lui-même puissent répondre à vos attentes.

Share on social networks: 

VOUS AVEZ BESOIN DE CONSEIL ?
VOUS DÉSIREZ PRENDRE UN 1er RENDEZ-VOUS

 

C'est sans engagement !